A la découverte de la culture en Argentine

Nous avons eu la chance de voyager en Argentine en début d’année. Cette expérience a été pour nous très enrichissante culturellement. Voici un petit tour d’horizon de ce pays qui a été bercé durant son histoire par le mélange de plusieurs cultures au niveau de la musique, la danse et l’art.

La danse en Argentine

Nous avions déjà réalisé un article sur la danse à Cuba, il nous paraissait donc intéressant de parler de la danse suite à notre voyage en Argentine !

Lorsqu’on pense aux danses latines, on s’imagine dans un premier temps la salsa cubaine, la samba brésilienne mais l’Argentine aussi occupe une place importante dans les danses latines.

L’une des plus célèbres danses locales est le tango. Ce dernier a vu le jour vers la fin du XIXe siècle sur les rives de Rio de la Plata, dans les quartiers populaires de la capitale du pays.

Il est le résultat d’un mélange de culture issu d’une immigration de masse, à savoir d’Europe, d’Afrique et d’Amérique. Autrefois, ce ballet se faisait entre hommes uniquement, qu’il n’en déplaise à Aurélie. Mais des années plus tard, des femmes commencent à le pratiquer. Le tango est à la fois nostalgique et sensuel.

Sa musique est accompagnée par des orchestres constitués généralement d’un bandonéon, d’un violon et d’une guitare.

Nous avons eu l’opportunité d’assister à des tangos dans une milonga et dans des bars de la ville de Buenos Aires, de Montevideo ou d’Uruguay.

N’ayez pas d’inquiétude si votre niveau de danse est assez faible comme le mien, ces endroits sont aussi bien fréquentés par des amateurs que des professionnels.

Effectuer une visite des musées de Buenos Aires

Durant vos voyages Argentine, notamment à Buenos Aires, vous avez l’opportunité d’explorer bon nombre de musées avec des thèmes variés.

L’un des plus captivants que nous avons visité est le Musée national des beaux-arts. Ce dernier fut établi depuis les années 30 dans une ancienne station de filtrage d’eau potable appelée la Casa de Bombas.

Cet établissement est composé de plusieurs pièces d’expositions. On peut voir dans cet endroit diverses œuvres dont des sculptures, des gravures, des dessins, des peintures, des tapisseries et différents objets. Au rez-de-chaussée existe une bibliothèque dédiée à l’art. Une salle d’audition de 320 m² se trouve au premier étage.

Elle est utilité pour des activités artistiques. Si vous voulez satisfaire encore plus votre curiosité, le musée d’art latino-américain de Buenos Aires doit devenir votre prochaine destination. Il se situe dans le quartier de Palermo. Vous verrez une cinémathèque et un secteur consacré à la littérature.

Assister au Carnaval de Gualeguaychú

Chaque année, le pays célèbre différents évènements. L’un des plus spectaculaires auquel nous avons assisté est le Carnaval de Gualeguaychú. Ce dernier remonte à la fin du XIXsiècle. Il est fêté pendant les samedis du mois de janvier et de février ainsi que le premier week-end de mars.

Le lieu de cette manifestation se produit dans le Corsódromo, qui est le stade à ciel ouvert pouvant accueillir jusqu’à 40 000 personnes. Sa construction date de 1997.

Pendant notre séjour, nous avons eu l’occasion de voir dans ce site des défilés de véhicules à roues et des danseurs décorés de paillettes avec plus de 2 000 plumes. La plupart de leurs costumes ont la possibilité de peser plusieurs kilos.

La musique jouée par les orchestres est d’origine latine ou inspirée de rythme africain. Des jurys évaluent la qualité de chaque présentation, notamment la tenue, la danse, la décoration des chars et l’animation.

Un pays à visiter au rythme de la musique et de la danse !