Pourquoi voyager en Europe plutôt qu’ailleurs ?

Vous avez envie de planifier vos futures vacances, mais avez du mal à trouver l’emplacement de vos rêves ? Gardez les yeux rivés sur notre continent, car vous êtes certains d’y découvrir un passé historique d’une richesse extraordinaire… Et ce, dans tous les pays ! Ainsi, pour les amoureux d’Histoire, voilà quelques points à ne pas manquer dans ce formidable bouillon de culture européen, que nous vous livrons en toute confidentialité bien sûr !

Sur la route de Saint-Jacques de Compostelle

De l’Espagne jusqu’au Portugal, vous pourrez partir à la découverte des paysages plus magnifiques les uns que les autres de la péninsule Ibérique. Vous voyagerez entre le monde arabe et les vestiges des Suèves et des Wisigoths. Le nord de l’Espagne vous fera découvrir les prémices de l’Espagne avec l’histoire des premiers royaumes chrétiens espagnols. Le Royaume des Asturies, puis le Royaume de Léon ont respectivement lancé la Reconquista dans toute la péninsule ibérique.

Par la suite, viendra la renaissance du Royaume de Galice (du Portugal actuellement), de Castille, avant une unification relative de toutes les couronnes d’Espagne. L’histoire médiévale de l’Espagne est si vaste qu’il serait difficile de la résumer en quelques mots. Sur la route de Saint-Jacques de Compostelle, vous renouerez avec ce riche passé aussi complexe que tout à fait unique… L’architecture, autour de vous, oscillera entre la culture maure et les constructions chrétiennes de l’époque. Parce que voyager en Europe (plus de détails ici), c’est aussi en apprendre beaucoup sur une histoire millénaire, n’hésitez plus un seul instant à vous lancer sur la route !

La Russie, en Europe ou non ?

S’il est courant de s’accorder pour dire que la Russie se trouve en Europe, il est important de faire une distinction entre les provinces proches de la Pologne (on comptera la partie ouest de la Russie, les pays du Caucase et ceux bordant la mer Noire. Selon les cartes, une partie du Kazakhstan est aussi présente… Tout dépend des interprétations.

Si la Russie dispose toujours d’une réputation plus ou moins bonne vis-à-vis à de son passé soviétique, il ne faut pas oublier que dans ce vaste pays comme dans toute l’Europe, des siècles d’histoire forment un pêle-mêle inimaginable. Une des plus grandes dynasties européennes aura fondé un royaume extraordinaire sur les terres encore tribales et inhospitalières du Caucase et de l’est du continent. C’est vers 860 qu’un contingent scandinave, mené par un personnage semi-légendaire viendra s’installer et fonder une principauté dans le nord-ouest de l’actuelle Russie. Si les origines de Rurik (ou Riourik dans sa forme française) sont controversées, il est historiquement indéniable que ce scandinave a fondé ce territoire. Son fils donnera naissance, de son côté, au premier véritable titre de prince de Kiev, ainsi qu’au terme de Russie Kiévienne (dans la forme traditionnelle, on parle de Rus’ de Kiev). Jusqu’en 1598, la dynastie des Rurikides (ou Riourikides) règnera sur ce Royaume de Rus’, avant que les Romanov ne les remplacent.

Si cette partie de l’histoire est méconnue, il faut savoir que l’URSS n’a pas balayé tout son passé culturel. Dans la ville de Novgorod, par exemple, des dizaines de monuments à la gloire de ce légendaire Rurik, de son fils ou de ses descendants. Des musées vous présenteront des récits oscillant entre réalité et légende, vous parleront de rois vikings ayant trouvé refuge chez des cousins, des soldats partis servir en Grèce pour l’Empereur de Byzance, etc. Certains parlent même des vieux quartiers de la cité comme de ceux de Holmgard, le nom de Novgorod dans la langue de Rurik, le norrois. Le mieux à faire pour découvrir ce passé lointain de la Russie, c’est encore de trouver un guide spécialisé afin de concrétiser un des plus beaux voyages en Europe.

Laissez un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *