Un court séjour à Istanbul, perle du Bosphore !

Ce qui est bien avec le mois de mai qui approche, c’est qu’une RTT habilement placée se transforme rapidement en 4 ou 5 jours de congés d’affilée. C’est la durée idéale pour effectuer un court séjour à Istanbul, par exemple. A moins de 3h30 de vol de Paris, la perle du Bosphore a beaucoup à offrir.

Istanbul vous en met plein les mirettes !

citerne-basilique-istanbul
Le palais englouti, une citerne byzantine du VIe siècle

 

Un court séjour à Istanbul, mettons 4 ou 5 nuits sur place, c’est suffisant pour en revenir avec des paillettes plein les yeux. Avec son histoire incroyablement riche, la ville regorge de joyaux architecturaux qui lui confèrent une atmosphère totalement unique. En effet, Istanbul a été tour à tour grecque, romaine, ottomane… et chacune de ces civilisations a gravé dans la pierre son passage dans la ville. Donc visiter Istanbul signifie visiter des monuments d’exception. En voici trois, absolument incontournables :

  • La basilique Sainte-Sophie : c’est le monument le plus visité de la ville et elle ne vole pas sa renommée. Eglise chrétienne dans la Constantinople du VIe siècle, elle est devenue mosquée au XVe siècle, quand Istanbul s’appelait Byzance. Sa coupole et ses mosaïques byzantines sont sans égales.
  • La mosquée Bleue : face à la basilique Sainte-Sophie se trouve l’une des plus belles mosquées du monde, la mosquée Bleue. Avec ses 6 minarets, elle est un fleuron de l’architecture ottomane.
  • Le Palais englouti : cette ancienne citerne  byzantine du VIe siècle se visite pour une balade à couper le souffle et tout à fait insolite.

 

Istanbul se goûte aussi avec la bouche !

Attention, ami-e-s fan de mezzes, de kebabs, de loukhoums… Istanbul ne saurait vous laisser indifférents ! Avec un pied en Méditerranée et l’autre au Proche-Orient, la ville a fait de l’art culinaire une véritable passion.

On commence par un petit-déjeuner local, le « Kahvalti » (prononcez kavalteu) : un repas copieux comprenant une entrée (crudités, fromages & fromage blanc, miel avec de la crème, sucuk grillé (chorizo turc), olives et confitures) et un plat de résistance (œufs au plat et menemen, une brouillade aux tomates, oignons, poivrons et fromage).

Le fameux mezze turc
Le fameux mezze turc

 

Ensuite, on ne rate pas les restaurants de poisson, appelés meyhane. En entrée, on y sert les incontournables mezzes arrosés de raki, le pastis turc. Le poisson, lui, est grillé, servi sans sauce et accompagné d’une salade, d’une rondelle d’oignon et de citron. Ca y est, je salive sur mon clavier…

Enfin, pour les acharnés de la fourchette, sachez qu’Istanbul est un peu la capitale de la street food, avec option kebab (et bien plus encore) à tous les coins de rue.

 

Rallonger son court séjour à Istanbul, c’est facile en sortant la nuit !

Parce que 5 jours c’est court, je pense qu’il ne faut pas hésiter à rentabiliser aussi ses nuits. Et apparemment, Istanbul by night a beaucoup d’atouts dans son jeu.

Istanbul se vit aussi la nuit
Istanbul se vit aussi la nuit

 

Pour vivre l’expérience des nuits stambouliotes (si si, vous pouvez vérifier), direction le district de Beyoglu et ses tavernes, ses bars et ses boîtes de nuit. Les gens passent d’établissement en établissement et il ne faut pas hésiter à entrer en contact avec les locaux, très accueillants. Voici quelques recommandations :

  • Asmali Mescit : c’est le quartier situé au bout de la grande rue piétonne d’Istiklal, juste avant la place de Tünel. Chaleureux et bon enfant, il est surtout animé en fin de semaine.
  • Karakoy : nouveau quartier à la mode d’Istanbul, le long des docks.
  • Le alentours de la place Taksim sont plus populaires et très festifs.

D’autres quartiers offrent eux aussi de belles promesses de nuits blanches,  comme le quartier du Bosphore – plutôt chic et bling-bling, mais aussi très « couleur locale ».

Eh bien, voilà un programme plutôt chargé ! Pour me remettre de mon court séjour à Istanbul, je vais sans doute devoir m’offrir au moins 15 jours de farniente sur les plus belles plages thaïlandaises !

On se retrouve bien vite pour ce nouveau projet !

Aurélie

Laissez un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *