Visiter le Machu Picchu : du très touristique aux sentiers cachés !

Le Machu Picchu (Pérou) faisait partie de nos plus grands rêves de voyage. En y posant nos pieds, on croyait encore rêver avec Aurélie. Pour marquer le coup, on a essayé de la découvrir autrement et c’est resté parmi nos meilleurs souvenirs. On vous en parle aujourd’hui parce qu’on veut partager cette expérience avec vous !

Un peu de géographie pour situer le Machu Picchu

Perché à 3.400m d’altitude, le Machu Picchu est une citée inca du 15ème siècle qui se trouve à 75km de Cuzco, sur le versant est des Andes Centrales, dans la partie Sud du Pérou. Il s’étend sur plus de 325km² et figure à la fois sur la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1983 et celle des Sept nouvelles merveilles du monde depuis 2007. C’est un lieu unique à découvrir absolument.

Il y a deux parties bien distinctes : la zone agricole et la zone urbaine. La première est constituée en grande partie de terrasses de culture qui ressemblent à des escaliers géants. La zone urbaine quant à elle abrite divers édifice qui reflètent la vie des Incas à cette époque :

  • Fontaines d’eau
  • Résidence de l’inca
  • L’observatoire du Torréon
  • Temple du soleil
  • Cadran solaire

Machu Picchu

Comment s’y rendre ?

Faire un trek sur le chemin de l’Inca serait le meilleur moyen étant donné qu’on passe par divers sites incas. Sauf que beaucoup de gens trouvent que le côté trop touristique de ce parcours gâche tout. D’après les commentaires que nous avons lus ici et là, le respect de la nature on peut s’asseoir dessus :/ Il paraît aussi que le trek peut réserver de mauvaises surprises quand il y a dans le groupe des gens qui veulent des soirées « endiablées ». Ce n’est pas qu’on soit coincé, mais le chemin de l’Inca n’est pas un endroit pour boire et faire la fête à gogo de notre point de vue !

Donc après réflexion, on a décidé de prendre le train. Ça coûte assez cher, mais c’est l’option qu’on a choisie. Il y a différents niveaux de confort en fonction du prix et de la compagnie de train. D’ailleurs, la compagnie la plus haut de gamme appartient au même groupe de l’Orient Express ! Pour faire classe, il n’y a pas mieux en Amérique du Sud. Et le parcours est…incroyable ! Le train traverse des paysages à en couper le souffle. De quoi vous marquer à vie !

On peut aussi prendre le bus tandis que le taxi et les agences de voyage sont souvent déconseillés à cause de la qualité de service très inférieure par rapport au prix.

Comment apprécier le Machu Picchu ?

Le site est assez grand pour que chacun visite ce qu’il veut sans les contraintes des visites guidées. D’ailleurs, déambuler sur le site à sa guise est l’idéal pour faire des photos. Si on souhaite par contre en savoir plus sur chacun des édifices, des ruelles etc., il faut faire appel à un guide réel. Pourquoi ? Parce que découvrir un site alors qu’on est perdu entre la direction à prendre et les pages explicatives, ce n’est pas une mince affaire.

Avant de faire des photos et d’aller poser dans les escaliers, les ruelles et devant ce paysage incroyable, nous avons pu contempler des édifices extraordinaires :

  • Place sacrée
  • Rocher funéraire
  • Temple de l’eau
  • Temple du soleil

Comme je vous l’ai dit, nous avons essayé de sortir des sentiers battus, notamment au niveau d’Inti Punku, l’une des extrémités du site en sachant que Wayna Picchu, l’autre extrémité, est payante et noire de monde. Aucune agence, aucun rabatteur ne nous en a parlé alors que c’est un endroit unique. On était face à une vue incroyable.

On avait aussi entendu parler d’un petit coin de paradis : les Jardins de Mandor qui se trouvent en contrebas, en direction d’Hydroelectrica. C’est un endroit paradisiaque, la horde de touristes des circuits classiques en moins. C’est le royaume des orchidées et d’autres richesses botaniques au milieu desquelles se trouve une cascade dont les bruits sont si apaisants. On y mange très bien pour moins de 5€ et il y a une auberge pour dormir au calme et se réveiller avec des chants d’oiseaux.

Machu Picchu

Évidemment, le Machu Picchu n’est pas le seul endroit à visiter dans cette localité. On peut par exemple découvrir le Choquequirao, une autre citée inca qui se trouve à proximité du Machu Picchu et qui est pratiquement inconnue des touristes. Nous vous parlerons également de Cuzco, une ville charmante, presque à l’opposé de Lima, une mégalopole assez effrayante si on ne sait pas l’aborder comme il faut.

À  bientôt !

Baptiste

Laissez un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *