Financer ses vacances en louant son logement !

Voyager souvent est un réel privilège et nous nous émerveillons toujours dans les nouvelles destinations que nous découvrons. À peine on rentre d’un voyage, qu’on pense déjà au suivant. Mais tout ça a un prix. Eh oui ! Il faut financer ses vacances et actuellement, la mise en location de son logement est un moyen efficace pour se faire un peu d’argent en vue des futurs voyages qu’on veut faire. Je vous en parle aujourd’hui parce que le concept me semble rentable.

Tout miser sur la location airbnb

J’avoue que cette idée de location saisonnière nous est venue avec l’immense succès d’Airbnb. Ces derniers temps, tous les voyageurs en parlent parce que c’est le bon plan par excellence en termes d’hébergement. C’est très intéressant pour les locataires étant donné que c’est plus convivial et que les prix sont plus intéressants qu’à l’hôtel. Mais c’est aussi très intéressant quand on est loueur. En effet, on peut facilement se faire un complément de revenu avec seulement quelques nuits louées dans le mois. Pour les globe-trotters comme nous, cela couvre une partie non-négligeable des dépenses de voyage.

Pour les voyageurs débutants qui ne connaissent pas encore Airbnb, c’est une plateforme communautaire entièrement dédiée à la location immobilière entre particuliers. Fonctionnel dans plus de 192 pays, Airbnb couvre plus de 33 000 villes. Il y a donc de fortes chances que notre prochaine destination en fasse partie.

Logo Airbnb

Comment ça se passe en pratique ?

J’ai récemment lu cet article de 20Minutes et je me suis dis waaa. Cet hôte Airbnb gagne 91€ par nuitée pour un 60m² dans le 8è arrondissement de Paris. Avouez que c’est tentant ! Mais nous sommes de nature légèrement moins optimiste que Tristan (le jeune homme dont parle 20Minutes) Il fait facilement confiance aux locataires et c’est tout à son  honneur. Et puis, il n’a eu que de gentils locataires qui n’ont rien cassé et tout, mais j’ai déjà lu sur internet que l’expérience Airbnb ne se passe pas forcément ainsi.

D’autre part, son emploi du temps lui permet de recevoir personnellement ses locataires, ce qui ne sera pas notre cas. Je pense par exemple au schéma que les gens arrivent alors qu’on est à l’autre bout du monde. Bref, je suis peut-être trop pessimiste, mais il vaut mieux tout anticiper.

Et dans cette démarche d’anticipation justement, je suis tombé sur une société qui propose des services de conciergerie pour ce genre de location saisonnière. Et quand j’ai parcouru son site, je me suis rendu compte que l’aventure Airbnb peut s’avérer être positif avec Bnbsitter, car cette société s’occupe de pas mal de choses :

  • Accueil (de qualité) des locataires
  • Remise des clés
  • Tour de l’appartement
  • Tour découverte du quartier
  • Check-out avant le départ des locataires
  • Préparation de l’appartement pour accueillir les locataires suivants (ménage, changement de draps, etc.)

Mieux encore, Bnbsitter propose des services  à la carte. Et pour la petite histoire, ceux qui ont créé cette plateforme sont des locataires Airbnb. Ils ont eu l’idée de monter leur boîte à la suite d’une mésaventure au Brésil. Bref, ils connaissent les péripéties de la location Airbnb et les anticipent donc efficacement.

Financer ses vacances par la location saisonnière ou journalière de son habitation est le nouveau bon plan qu’on va certainement exploiter avec Aurélie. On imagine déjà partir quelques semaines et pendant ce temps, notre appartement génèrerait des revenus. Et on pourra partir sereinement grâce aux sociétés spécialisées dans la conciergerie de location Airbnb. Cette solution soulève toutefois quelques questions concernant les impôts. Si ça vous intéresse, je vous invite à en savoir plus ici.

À bientôt

Baptiste.