Découvrir les îles Perhentian : l’aventure sur terre et en mer !

 

Les îles Perhentian… Il y a quelques semaines, ce nom m’était totalement inconnu. Aurélie m’a dit « Mais si, ce petit archipel de Malaisie ! » J’ai fait quelques recherches et depuis, je n’ai plus qu’une idée en tête : visiter ce coin de paradis encore relativement préservé. Allez, je vous fais visiter.

 

Les îles Perhentian : géographie du jardin d’Eden

Quand on vous dit que les îles Perhentian se trouvent en Malaisie, vous n’êtes pas bien avancé. En effet, ce pays a un pied sur la péninsule asiatique, avec la Thaïlande au nord et Singapour au sud, et l’autre sur la grande île de Bornéo. Les deux régions sont appelées Malaisie péninsulaire ou occidentale et Malaisie orientale.

Les îles Perhentian, fournisseur officiel de paysage de cartes postales
Les îles Perhentian, fournisseur officiel de paysage de cartes postales

 

L’archipel des îles Perhentian se trouve au nord-est de la Malaisie péninsulaire, à 1h de ferry de Kota Bharu. Il est composé de plusieurs îlots dont seuls deux sont habités : les îles Besar (la grande) et Kecil (la petite).

La plus haute colline « culmine » à 340 m d’altitude et les îles sont recouvertes d’une épaisse jungle tropicale. Une jungle qui se jette directement sur des plages de sable fin et blanc, bordées d’une eau turquoise, rafraîchies de nombreux cocotiers. Et non, je n’en rajoute même pas.

Encore un peu de rêve ? Il n’y a pas de routes sur les îles Perhentian, seulement quelques sentiers qui ne permettent pas la circulation de voitures.

 

Treck, snorkeling, plongée… impossible de s’ennuyer !

L’absence de voitures, c’est ce qui fait des îles Perhentian une destination rêvée pour les inconditionnels de la marche. C’est particulièrement vrai sur l’île Besar, plus calme que sa petite sœur Kecil.  Au détour des promenades, on y découvre des villages de pêcheurs, d’incroyables plages, mais aussi une faune (singes, varans, roussettes…) et une flore tropicales pour le moins impressionnantes.

Mais le véritable atout loisir de l’archipel, c’est la plongée. En effet, les fonds marins des îles Perhentian sont mondialement reconnus et attirent de nombreux visiteurs.

Au menu de la balade :

  • Balistes
  • Poissons clowns (vous savez, Nemo !)
  • Tortues
  • Requins (gentils, hein)
  • et tout plein d’autres, formant une mosaïque vivante et colorée
Le baliste a l'air sympa ? Ne vous y fiez pas !
Le baliste a l’air sympa ? Ne vous y fiez pas !

 

Pour l’anecdote, sachez que si le requin à pointe noire, que l’on trouve dans les eaux locales, est inoffensif, ce n’est pas le cas du baliste titan. Sous ses airs débonnaires, ce poisson cache un sale caractère et une puissante mâchoire. Prudence, donc.

 

Que manger et où dormir sur les îles Perhentian

Après toutes ces activités, j’imagine qu’un bon repas et une nuit de sommeil ne sont pas de trop.  Pour se restaurer, on trouve sur les plages de nombreuses paillottes et barbecues où l’on peut déguster de délicieux plats typiquement malais :

  • Le nasi goreng : riz frit aux légumes, à la viande ou aux fruits de mer
  • Le gado gado : légumes cuits avec des épices et accompagnés d’une sauce aux cacahuètes
  • Le satay : brochettes (de poulet ou de poisson) cuites au barbecue et servies avec une sauce aux cacahuètes
  • Le nasi lemak : riz à la noix de coco, cacahuètes grillées, anchois séchés et œuf, servis avec une sauce sambal belachan
Préparation traditionnelle du gado ado
Préparation traditionnelle du gado gado

 

En ce qui concerne l’hébergement, il y en a pour tous les goûts : bungalow, chambre d’hôtel, villa…

Sur l’île Besar se trouvent les hôtels resort et les hébergements plutôt haut de gamme, pour les budgets plutôt larges. L’ambiance est familiale et tranquille, tout n’y est que beauté, luxe calme et volupté comme dirait l’ami Charles.

A Kecil, l’ambiance plus festive et plus roots. Les hébergements plus sommaires mais aussi beaucoup plus accessibles, comme en témoigne cette blogueuse.

Encore une dernière info, avant d’acheter les billets : la meilleure période pour se rendre sur les îles Perhentian est entre début mars et fin septembre. Hors mousson, quoi !

C’est parfait pour les fêtes de fin d’année, non ?

A très vite,

Baptiste

 

 

Laissez un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *