Nos conseils pour savoir que faire au Maroc en février !

Le Maroc est considéré comme l’un des plus beaux pays au monde, et l’un des plus agréables quand viennent les beaux jours. L’ennui, c’est que l’afflux de touristes entre mai et octobre peut transformer cette expérience merveilleuse en véritable cauchemar. Raison pour laquelle nous avons choisi de visiter cette jolie contrée à contre-saison, histoire de chercher une certaine authenticité et de vivre notre séjour sans l’intense pression touristique du printemps et de l’été. Voici nos conseils pour savoir que faire au Maroc en février !

Les avantages du Maroc en hiver

Du Maroc, nous ne connaissions que Marrakech, visitée l’année passée au printemps. Ce joli séjour, raconté dans un précédent article, nous avait enchantés… et frustrés. Pourquoi ? Les touristes. Partout. Tout le temps. Une horreur. Et pourtant, les endroits touristiques, ça nous connaît !

Si cette seule justification n’était pas suffisante, voici d’autres arguments qui devraient convaincre ceux qui se demandent que faire au Maroc en février, au cœur de l’hiver, et pourquoi nous avons choisi cette période pour y retourner :

  • Des températures plus supportables ! Sortir dans Marrakech en plein été, c’est comme de mettre sa tête directement dans le four. En hiver, le climat devient tout de suite plus agréable : des nuits fraîches, mais des journées à 20°C en moyenne, surtout dans le sud du pays. De quoi profiter sans craindre l’insolation à chaque déplacement.
  • Une atmosphère plus authentique ! Enlevez les touristes des zones les plus visitées, et vous aurez affaire à des Marocains moins stressés, plus naturels et plus hospitaliers. La vie normale, quoi.
  • Des prix plus intéressants ! Qu’il s’agisse des billets d’avion ou des tarifs hôteliers, des économies importantes sont à la clé en hiver. Les trajets peuvent coûter jusqu’à moitié prix et les hôtels ont tendance à baisser leurs tarifs pour attirer plus de pensionnaires en cette période creuse. Guettez les bonnes occasions (un riad rien que pour vous pour des clopinettes) et privilégiez les établissements confortables, car les adresses bon marché n’ont pas toujours le chauffage, et la nuit, ça caille !
  • Au risque d’insister, notre dernier argument : moins de touristes ! Vraiment, on vous le jure : en février, les merveilles d’Agadir et de Marrakech seront vôtres en toute tranquillité.

Nos conseils pour savoir que faire au Maroc en février 6

Quelques trucs à savoir sur le climat hivernal

Suivant les régions, l’hiver marocain peut s’avérer froid et pluvieux, surtout dans le nord du pays. Les habitations ne sont pas chauffées et, si les hôtels de standing disposent de chauffage, ce n’est pas le cas des établissements moins chics ni, évidemment, des solutions d’hébergement d’appoint (auberges de jeunesse et autres).

En conséquence, prévoyez des habits chauds sans être trop encombrants, que vous garderez en intérieur. Sur place, vous pourrez, le premier jour, acheter des couvertures bien chaudes pour passer des nuits plus sereines. Et nous vous conseillons également d’adopter les coutumes locales : les Marocains vont au hammam en hiver, pour faire le plein de chaleur. Alors faites comme eux !

Particulièrement pour le nord du pays, glissez dans votre valise des bottes ou bottines pour vous prémunir contre la pluie, qui peut durer plusieurs jours. Vous serez très heureux d’avoir suivi nos conseils quand, au bout de 3 journées d’une saucée bien sentie, vous vous retrouverez à marcher dans des rues boueuses et sur un sol gorgé d’eau.

Au passage, débarrassez-vous de vos préjugés : au Maroc, la pluie est considérée comme une bénédiction. Elle fait vivre les cultures et la végétation. Le paysage devient alors très beau et lumineux, d’un vert magique. Vous vous demandiez que faire au Maroc en février ? Chanter sous la pluie, voyons !

Pour tous les détails techniques (météo, formalités, transports, hébergement et autres), jetez un œil sur ce dossier très bien fait.

Nos conseils pour savoir que faire au Maroc en février 4

Que faire au Maroc en février ? Régions à voir ou à éviter

Avant de savoir que faire au Maroc en février, il faut commencer par séparer les régions qui sont agréables en cette période de celles qu’il est préférable d’éviter :

Les régions agréables en hiver :

  • Le nord et la côté méditerranéenne : de Tanger à Al Hoceima ;
  • Marrakech et la région d’Agadir au sud : il est même possible de s’y baigner en cette période, si vous êtes courageux ;
  • Le sud et la côte atlantique : de Rabat jusqu’à la frontière sud, en passant par Casablanca ; Essaouira est plutôt venteuse et fraîche, Safi est plus agréable car protégée des vents ;
  • Le sud et l’Anti-Atlas : la zone idéale en cette saison, autour de Tata, Tissint, Akka…

Les régions qu’il vaut mieux visiter à la belle saison :

  • Le Moyen et le Haut-Atlas : parfois enneigée, la région est propice à de sévères gelées nocturnes, et les routes peuvent être coupées ;
  • Les vallées du Dadès et du Draa : bien que situées au sud, ces vallées perchées sur de hauts plateaux sont froides, mais néanmoins accessibles ;

Nos conseils pour savoir que faire au Maroc en février 5

Les spots à visiter en février

Pour finir, voici notre petite sélection de spots à ne pas louper au Maroc pendant la saison hivernale. Nous avons choisi uniquement des lieux situés hors des villes : pour celles-ci (Marrakech, Fès, Agadir, Tanger, Rabat) vous trouverez des renseignements partout, par exemple sur ce site.

  • Ce petit village saharien, dans le sud-est du pays, à 35 km de Rissano et à 50 km de Erfoud, est réputé pour ses dunes : ce sont les plus hautes du pays.
  • Paradise Valley. Sur la route d’Imouzzer à partir d’Agadir, à 25 km d’Aourir, vous trouverez l’accès à cette vallée paradisiaque. Au programme : entre montagnes, forêt et fleuves coulent 3 grandes cascades et s’étendent des piscines naturelles à la merveilleuse eau turquoise.
  • Aït-ben-Haddou. Ce Ksar (fortification), classé au patrimoine mondial de l’Unesco, est situé dans la province de Ouarzazate, au creux de la vallée de Ounila, au sud de Tafilalt.
  • Un extraordinaire petit village placé à 30 km de Chefchaouen, sur la route de Oued Laou.

Voilà, vous savez désormais que faire au Maroc en février ! Et vous trouverez d’autres idées sur cette page. Nous n’avons plus qu’à vous souhaiter un magnifique séjour !

Baptiste et Aurélie

Laissez un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *