Que faire en une journée à Princeton ?

Chers lecteurs, vous avez peut-être entendu parler de cette petite ville dans la série télévisée Dr. House. Ou peut-être y êtes-vous déjà allés ? Après tout, elle est située pile entre New-York et Philadelphie.  Pour une étrange raison, les gens pensent souvent qu’elle est la capitale du New-Jersey. Il n’en est rien ! C’est la ville de Trenton qui assume ce rôle. C’est peut-être la présence de la prestigieuse Princeton University qui donne à cette bourgade un statut aussi élevé dans l’opinion du grand public. Quoi qu’il en soit, Baptiste et moi n’avons pas résisté à la tentation de prendre le train pour déambuler dans les charmantes rues à l’esprit colonial, et puis de découvrir quelques points d’intérêt historique vraiment somptueux ! Laissez-nous vous raconter le détail de notre voyage !

Princeton en un claquement de doigts !

Nous étions à New-York où nous venions d’arriver après notre inoubliable séjour à San Francisco, et nous avons décidé de découvrir la petite ville de province, située au cœur du comté de Mercer. Nous voulions prendre le Amtrak, le train de la célèbre compagnie américaine, mais nous nous sommes rendus compte que c’était une autre compagnie ferroviaire, la NJ Transit Rail, qui gérait le voyage. C’était étonnant, compte tenu du fait qu’en France c’est la SNCF et rien d’autre ! Bref, nous avons embarqué dans le train de 10h20 et, à peine 1h20 plus tard, nous étions arrivés !

Princeton est une ville charmante. Déjà, la gare est toute mignonne : une simple voie la traverse. Et dire que c’est par ces petites tiges de ferraille qu’on transite vers deux des plus belles villes des USA (et peut-être bien du monde) ! Quoi qu’il en soit, il était presque l’heure de déjeuner alors baptiste et moi avons décidé de nous arrêter quelque part. Il faut dire que les Américains mangent souvent ! On peut trouver quelqu’un attablé à une terrasse en train de manger un sandwich à n’importe quelle heure de la journée ! Comme je suis gourmande, ça me va très bien…

rinceton thomas sweet

Glaces et monuments historiques

Nous avons donc marqué une halte dans une magnifique petite maison aux façades de bois peintes dans un bleu très doux. Les fenêtres, je m’en souviens encore, étaient rouges, tout comme l’avant-toit. Et des dessins de fleurs ornaient même le toit ! L’établissement s’appelait Thomas Sweet, ou quelque chose comme ça, nous avons commandé des crêpes avec du chocolat et de la chantilly, et il m’est arrivé une mésaventure ! Le serveur avait ajouté dans mon assiette un petit pot avec une texture blanche crémeuse. J’ai cru que c’était de la glace et j’ai tout mangé d’un coup : c’était du beurre !

Enfin, nous avons ensuite rejoint l’université de Princeton, la fameuse, l’incontournable ! Quand je dis que nous l’avons rejoint, j’entends que nous sommes allés au Nassau Hall, la partie la plus ancienne de l’université, celle où l’on peut voir les Beatles danser au rythme de « with a little help from my friends ». On se serait cru dans une sorte de Poudlard miniature, c’était vraiment féérique ! Il faut savoir que l’université compte de nombreux bâtiments éparpillés dans toute la ville ! Or certains, plus modernes, ne valent pas forcément le détour.

Le musée d’art : un point fort à ne pas rater !

L’université de Princeton comporte un superbe musée à ne manquer sous aucun prétexte ! Nous y avons découvert des œuvres d’art aussi bien européennes qu’américaines.

princeton uni

C’est vraiment fascinant de découvrir les dessous d’une culture dont on n’entend en général parler qu’à travers les médias, Hollywood et la politique. Comme l’a dit mon Baptiste : « on découvre vraiment les Etats-Unis pour la première fois quand on les regarde à travers les yeux de ses artistes ».

Nous ne sommes pas près d’oublier notre courte visite dans la petite ville de Princeton et je vous recommande de vous y rendre absolument si vous avez le temps. Vous serez charmés par l’atmosphère à la fois quelque peu ancienne, mais aussi résolument étudiante et festive !

Laissez un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *