Bilan d’une petite escale en Malaisie, les incontournables à voir

Voilà que notre escale s’achève! Bien que cela ait duré un peu plus longtemps que prévu… Ce fût une belle aventure marquante, une expérience de vie qui nous a carrément ouvert les yeux et qui nous a confronté à une réalité surprenante. Un petit bilan s’impose alors et une suggestion d’endroits immanquables pour vous donner des idées si vous projetez aussi d’y aller plus tard.

À la découverte de la Malaisie péninsulaire

Autant commencer par le commencement ou plutôt entrer par la porte d’entrée principale. Nous avons atterri  à l’aéroport de la ville de Kuala Lumpur, la capitale. Et c’est là qu’a débuté notre magnifique périple.

Kuala Lumpur, la métropole

L’image qu’on garde de la ville est surtout cette modernité qui reflète l’évolution, ou si l’on veut, le développement du pays. Inutile de parler de dépaysement, toutefois il y a bien de belles choses à explorer. Puisque nous avons déjà en tête des destinations plus naturelles, nous avions omis l’idée de visiter le parc des oiseaux. Alors nous décidions juste d’arpenter la ville et ses différents aspects culturels. Nous vous conseillons un déjeuner typiquement malaisien, à l’avant dernier étage de la tour Menara ou KL Tower qui offre une vue à 360° sur la ville, à un prix bien raisonnable. Par ailleurs, les deux quartiers Chinatown et Little India nous ont plongé dans un petit monde à part. Ils illustrent le caractère cosmopolite de la population.

La ville historique Malacca

C’est l’endroit parfait, à ne pas manquer pour revenir aux sources de l’histoire de la Malaisie et se remémorer les péripéties intrigantes. Malacca ou Melaka nous a complètement détaché du temps avec une certaine brise qui rappelle autant un passé. Nous avons éprouvé une sensation assez nostalgique et un sentiment hors du commun en flânant autour de la ville, sous les battisses aux architectures coloniales. Des  influences chinoises, indiennes et européennes sont très présentes, surtout dans la gastronomie. Nous avons fait des sauts dans des restos chinois et quelques bistrots qui servent des spécialités nonya ou tandoori de la cuisine indienne.

Malaisie1

Randonnées et Trekking

Nous avions également eu l’occasion de combiner voyage et sport. À la carte : trekking en montagne et une randonnée un peu particulière.

Batu et ses fameuses grottes

Batu se situe à seulement 13km au Nord de Kuala Lumpur. Nous avons pris un train en partant de la gare centrale. On y trouve trois grottes principales qui abritent des temples et des sanctuaires hindous. Pour y accéder, il faut gravir plus de 250 marches. Une vraie randonnée pédestre, assez fatigante mais qui en vaut tout de même le coup. Au sommet de cet escalier, on a un panorama parfait de la ville. Il y a également l’énorme statue du dieu hindou Murugan et les macaques crabiers qui fascinent. Nous étions plongés dans une ambiance à la fois mythique, religieuse et pittoresque.

Les plantations de thés de Cameron Highlands

Toujours dans l’axe boréal de la capitale, les Cameron Highlands se trouvent à 1600 mètres d’altitude. Nous nous sommes mis à faire un peu de trekking pour atteindre le sommet. Les routes sont considérablement sinueuses, cependant le parcours était intéressant. Le paysage est tout simplement paradisiaque, avec la verdure extraordinaire des plantations, les mille et une espèces de papillons et de belles fleurs. Sans parler de l’air plus que pur que l’on respire. Le trajet a fortement renforcé notre lien avec la nature.

Bilan d'une petite escale en Malaisie, les incontournables à voir

Les îles qui surplombent la Malaisie

Impossible pour nous de ne pas passer quelque temps aux bords de la mer. Nous qui adorions nager, les plongées, les bains de soleil et tout ce qui va avec.

Les Perhentian islands

Nous avions décidé de revivre en partie nos aventures sur les îles Perhentian et avions donc pris le bus pour rendre notre périple plus sympa. Et il faut dire que ça l’était. 90 km sépare les côtes de Kecil et Pulau, de Kuala Lumpur d’où nous sommes partis. Pour cette fois, nous avons séjourné au  Flora Bay, un établissement que nous conseillons d’ailleurs vivement. Des membres du personnel nous ont recommandé les balades dans la jungle et à notre grand plaisir, nous avions pu refaire du snorkeling, comme la dernière fois. Un face à face inoubliable avec la myriade de poissons et les tortues de mer. Et une rencontre très enrichissante avec les autochtones qui nous ont rappelé qu’il fallait de peu pour être heureux et que partager ce bonheur est autant bénéfique pour soi.

La célèbre île de Tioman

Certains diront que nous sommes gourmands, mais nous voulions revivre les moments passés aux îles Perhentian. Du coup, nous sommes partis d’un commun accord pour une escapade à l’île de Tioman où nous étions colossalement servis. Le paysage était composé de la mer avec cette eau cristalline bleue turquoise et la luxuriante jungle de cocotiers. Puisque la plage est bien connue, certains coins sont très animés. Nous avons choisi la plage de Nipah, assez désertique mais à notre goût. Au menu : farniente, plongée, bronzage au soleil et baignade à volonté. Nous y sommes resté 3 jours et nous nous sommes logés dans des bungalows qui donnaient accès direct à la plage.

Un retour à Kuala Lumpur et pour clore en beauté l’aventure, des petites virées nocturnes sous les lumières des grands bâtiments malaisiens. Il va sans dire que nous n’avions pas fait de voyage… C’est plutôt le voyage qui nous a fait et défait !

Laissez un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *