Randonnée : 5 astuces pour voyager léger

La randonnée s’apprécie particulièrement lorsque le sac de rando est léger. Les marcheurs sont friands des astuces intéressantes et utiles pour alléger leurs bagages durant leurs expéditions.

Matières ultralégères ou compressibles, les fabriquant usent d’imagination pour proposer aux sportifs des atouts utiles pour obtenir un sac de randonnée agréable à porter.

Les épaules tirent à la fin de la journée pour les sportifs qui portent leur matériel tout au long de la journée sur le dos avec un sac à dos de randonnée. Certains accessoires se veulent très pratiques et légers pour éviter justement ses désagréments. Ainsi, quels sont les astuces à connaître pour alléger le poids du sac ?

Faire du tri pour partir seulement avec l’essentiel dans son sac de randonnée

Le plus difficile est certainement cette étape : renoncer à certains objets pour partir seulement avec l’essentiel dans son sac à dos de randonnée. Il est naturel d’hésiter et de se dire éternellement cette phrase « oui, mais si… ».

Seulement, en randonnée, il faut savoir éviter de se poser trop souvent cette question sous peine de se retrouver avec un sac de randonnée de 50 kilos sur les épaules. Ce tri permet au randonneur d’être moins fatigué à la fin de sa journée de marche. Les articulations sont moins sollicitées lorsqu’elles ont moins de poids sur le dos. Les dénivelés sont plus simples à anticiper pour les randonneurs lorsqu’ils bénéficient d’un sac de rando léger et bien équilibré.

Choisir le bon sac à dos de randonnée, c’est allier confort et sécurité pour son expédition !

5 conseils pour partir avec l’essentiel

1. Choisir la polyvalence des éléments emportés

L’idée est de choisir des objets polyvalents. Pour illustrer cette idée, il est possible de prendre l’exemple du fameux pantalon de rando qui se découpe pour devenir un short. Le sportif n’a pas besoin d’emporter short et pantalon puisqu’il a la version 2 en 1.

Il faut aussi éviter de prendre un objet en plusieurs fois. Pour la randonnée, choisissez un tee shirt à manches courtes et une version à manches longues. Vous aurez ainsi les deux possibilités durant votre expédition. Vous pouvez aussi dormir habillé pour éviter d’emporter des vêtements de nuit.

2. Investir dans un sac de randonnée plutôt petit

Au moment où vous allez acheter votre sac de rando en magasin ou sur internet, il est possible d’hésiter entre un sac à dos de randonnée de 30 litres ou bien, un sac de rando de 50 litres de peur de manquer de place. Il faut opter pour la version la plus petite !

Choisir un sac trop grand est incitatif. Il incite à remplir son sac a dos de randonnée pour ne pas laisser de l’espace non utilisé. Ainsi, prendre un sac plus petit vous oblige à emmener moins d’affaires et donc à faire des choix !

3. Connaître les options de son sac de randonnée

Il faut retenir une règle générale valable pour chaque expédition : le sac a dos de randonnée ne doit pas dépasser 1/5ème du poids du randonneur. L’expérience est ensuite une donnée idéale pour savoir exactement de quoi vous avez besoin à tel moment durant votre sortie en montagne ou, au contraire, de quel accessoire vous n’avez finalement pas besoin.

Cependant, si vous n’avez pas spécialement une grande expérience, il faut savoir comment répartir le poids dans son sac de randonnée sur le dos. Le conseil à suivre est d’essayer le sac de rando en magasin, avec du poids, pour comprendre les ajustements et le confort de celui-ci une fois plein.

Certains sacs contiennent plus ou moins de sangles pour maintenir le poids de manière équitable dans le dos. Des renforts sont aussi prévus sous les bretelles et dans le dos pour optimiser le confort du randonneur. Ces éléments sont des détails lors de l’achat d’un sac de rando, mais ils sont essentiels lors de votre sortie.

4. Répartir correctement le poids dans son sac de randonnée

Le matériel le plus lourd comme les équipements pour dormir (tentes, duvets) doivent se trouver contre le dos du randonneur dans son sac à dos de randonnée. Les autres éléments plus légers doivent se trouver autour et en bas du sac de rando.

En définitive, le fond du sac doit contenir du matériel léger. Cette organisation assure au marcheur un bon équilibre du poids lors de sa randonnée.

5. L’organisation est le mot d’ordre

L’organisation est le mot qui suit le randonneur tout au long de son périple. En effet, il commence son voyage avec un tri de son sac de randonnée, puis par la répartition du poids dans son sac de rando. Et ce mantra poursuit le marcheur lorsqu’il s’organise pour passer sa nuit en bivouac. Il doit pouvoir sortir ses affaires puis les ranger sous la même forme. Plus d’astuces sont disponibles sur le site rando-inside.com.

Il faut aussi s’organiser pour ne rien perdre lors de son voyage. En effet, chaque objet a une fonction essentielle puisqu’il a été minutieusement étudié avant de finir dans votre sac a dos de randonnée. Il faut donc avoir une organisation rigoureuse pour éviter de perdre un élément important.

Laissez un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *