Mid week à Copenhague : dolce vita danoise !

Voici une idée de voyage idéal pour les ponts de mai : un mid week à Copenhague. Pourquoi ? Parce que la capitale danoise n’est qu’à 2 heures de vol de Paris, parce que le mois de mai est la meilleure période pour visiter Copenhague et parce qu’entre passion du design et canaux romantiques, la ville a de nombreux charmes à vous dévoiler.

Mid week à Copenhague, par ici les visites !

D’après les différents guides touristiques que j’ai pu consulter, visiter Copenhague en 3 jours est tout à fait faisable. Le tout étant de cibler les incontournables, parmi lesquels il y a :

  • Le Statens Museum for Kunst, le principal musée danois consacré aux beaux-arts.
  • La balade dans les jardins de Kongens Have (en français, le jardin du roi) où les Danois aiment à pique-niquer. Pourquoi ne pas faire comme eux ?
  • Les ruelles commerçantes Store Strandstræde et Lille Strandstræde.
  • Les fameux canaux de Copenhague, en particulier celui de Nyhavn aux couleurs vives si caractéristiques.
  • La statue de la Petite Sirène, bien sûr !

La Petite Sirène est à Copenhague ce que la Tour Eiffel est à Paris
La Petite Sirène est à Copenhague ce que la Tour Eiffel est à Paris


Le meilleur mode de déplacement pour effectuer vos visites reste le vélo. Et ça tombe bien, à Copenhague, tout est fait pour faciliter la vie des cyclistes. Il faut dire qu’avec sa remarquable absence de côtes, la ville est une véritable invitation à pédaler. Le réseau de pistes cyclables est très étendu et bien entretenu. Cerise sur le pudding,  la ville a un système de location de vélos entièrement gratuit. Tous en selle !

Au paradis des boutiques design

Avis à tous les amateurs de design : Copenhague risque fort de vous faire perdre la tête ! Pour vous faciliter la vie et vous éviter d’être comme l’âne de Buridan (vous savez, celui qui, à force d’indécision est mort de faim et de soif !), voici la liste des musées et boutiques à visiter absolument :

  • Le Musée du Design : indispensable pour bien comprendre l’influence du design danois.
  • Illums Bolighus : sorte de Bon Marché danois où vous trouverez tous les éditeurs les plus en vogue.
  • La boutique Lego : qui a dit que le design n’était pas fun ? Certainement pas les Danois !
  • Hay : plus qu’une magasin, cette magnifique boutique-loft est une institution danoise.

la boutique Lego, un rêve de gosse pour moi !
La boutique Lego : pour moi,  un rêve de gosse  !


Vous êtes moyennement branché design ? Ou, pour le dire autrement, vous êtes hyper branché design mais votre copine préfère les fringues (je ne vise personne, Aurélie !) ? Rassurez-vous, la plupart des boutiques proposent à la fois le meilleur du design ET de la mode nordique !

Mid week à Copenhague : que manger, où dormir ?

Eh oui, même en vacances, impossible d’échapper à sa condition d’être humain aux besoins vitaux immuables : se restaurer, se reposer.

Alors pour ce qui est du repos, Copenhague regorge d’hôtels de charme, indépendants, meublés et décorés dans le plus pur style du design danois. Les prix semblent corrects pour une capitale européenne (entendez, ce n’est pas la folie de Londres, mais ça reste des prix de grande ville : pas précisément bon marché).

Il y a toujours la solution de l’hébergement chez un particulier, comme le propose Airbnb, qui offre parfois de belles surprises et de belles rencontres.

Pour la restauration, ce ne sont évidemment pas les restos qui manquent à Copenhague, ni les food trucks. Pour les plus aventuriers, sachez que la gastronomie danoise a beau être discrète, elle n’en existe pas moins ! Le ”smørrebrød”, par exemple, est en train de gagner ses lettres de noblesse. Elément incontournable du petit-déjeuner danois au XIXe siècle, ce sandwich au pain typiquement nordique est en train de faire un véritable retour en force.

Le "smørrebrød", la tartine au nom imprononçable, surtout la bouche pleine !
Le « smørrebrød », la tartine au nom imprononçable, surtout la bouche pleine !


Quoi que vous fassiez à Copenhague, faites-le tranquillement ! Considérée comme une Méditerranéenne du nord , ses habitants y prennent le temps de vivre. La dolce vita, quoi !

A bientôt,

Baptiste

Laissez un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *