L’ESTA est-il un visa ?

 Les gens font souvent la confusion entre l’ESTA (le Système électronique d’autorisation de voyage) et le visa, car dans les deux cas, il faut en faire la demande et cela coûte quelques sous. Cependant, dans la réalité, l’ESTA est un type d’autorisation de voyage qui vous permet de voyager sans visa.

Avec les visas américains traditionnels (pour travailler, immigrer, visiter, etc.), il est nécessaire de prendre rendez-vous auprès d’une ambassade ou d’un consulat américain pour effectuer la demande. Vous devez fournir des documents physiques, et le processus prend plusieurs semaines. La validation des demandes de visa est en partie réalisée à la main, ce qui augmente le temps d’attente et les coûts. Avec l’ESTA, cette opération est entièrement numérique.

On fait le point sur tout ça au fil de cet article pratique préparé par nos soins ! On espère qu’il intéressera certains d’entre vous !

C’est quoi un ESTA ?

L’ESTA fait partie du programme américain VWP (« Visa Waiver Programme »). L’idée de ce programme est de faciliter les déplacements de citoyens d’un groupe fermé de pays (qui sont pour le moment au nombre de 38). On peut principalement l’utiliser pour faire du tourisme et des affaires, au cours desquels on considère que les candidats retenus et faisant partie de ces pays n’ont pas besoin de visa. Il est nécessaire d’avoir un visa pour des motifs de voyage qui sont plus complexes, tels que travailler pour un employeur américain, se marier avec un citoyen des États-Unis, etc.

Bien entendu, les visas sont plus souples vis-à-vis de ce que l’on peut faire aux États-Unis. Il existe de nombreux types de visa, ayant chacun des usages particuliers, et le processus plus long précédemment cité tient en compte ces facteurs. De son côté, l’ESTA est uniquement adapté à un nombre limité d’usages. Bien qu’on l’utilise principalement pour faire du tourisme ou des affaires, subir des procédures médicales, faire des études sur le court terme ou effectuer un transit sont également des événements éligibles pour demander un ESTA.

La grande différence entre ESTA et Visa

Une autre différence clé entre les visas américains traditionnels et l’ESTA est la durée pendant laquelle vous pouvez rester dans le pays. L’ESTA vous autorise uniquement à séjourner dans le pays pendant des périodes ne pouvant dépasser 90 jours pour un seul voyage. Il vous sera impossible d’étendre votre séjour avec un ESTA ou de demander un autre type d’autorisation de voyage une fois que vous serez dans le pays. Si, pour une quelconque raison, vous souhaitez rester aux États-Unis une fois les 90 jours épuisés, vous devrez retourner dans votre pays natal et y demander le visa correspondant.

En gardant tout cela à l’esprit, il est également important de noter qu’il n’y a pas de limite pour le nombre de voyages que vous pouvez effectuer vers les États-Unis pendant la période de validité de votre ESTA (qui est de deux ans, ou qui surviendra au moment où votre passeport expirera, si jamais cet événement arrive en premier). Bien sûr, chaque voyage devra respecter les conditions du VWP.

Pour résumer, l’ESTA n’est pas un visa. C’est en fait une alternative au visa. Il simplifie le processus de demande pour ceux pouvant y prétendre, et facilitera et rendra plus abordable votre voyage aux États-Unis.

Laissez un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *