Comment fonctionne l’AVE pour le Canada ?

Après les Etats Unis, Le Canada a également opté pour un nouveau système de pré-filtrage des personnes autorisées à entrer sur le territoire canadien. En effet, le gouvernement a instauré ce qu’on appelle l’Autorisation de Voyage Electronique ou AVE, aussi appelé Electronic Travel Autorization (ETA) en anglais. C’est un document obligatoire pour tous ceux qui viennent des pays exemptés de demande de visa pour séjourner au Canada. Il sera développé ici le fonctionnement de ce document : qui peut le demander, comment l’obtenir, quels en sont les prérequis, etc.

Qu’est-ce qu’on entend par AVE ?

Comme il a été dit, c’est un document obligatoire que chaque personne désirant voyager au Canada, quel que soit son motif, ou simplement y transiter doit établir au préalable. Conscient des difficultés inhérentes aux démarches administratives, le gouvernement canadien a opté pour une demande électronique, c’est-à-dire en ligne. L’AVE pour le Canada est donc un substitut du visa car elle est octroyée à tout citoyen non canadien, non américain, qui provient des Etats exemptés de demande de visa. Actuellement, il existe une cinquantaine de pays qui bénéficient de cette exemption de visa, la France en l’occurrence.

La validité de l’AVE Canada est de 5 ans à compter de sa date de délivrance, à condition que son bénéficiaire ne renouvelle pas son passeport. Dans ce cas, celui-ci doit en effectuer une nouvelle demande.

Quelles sont les conditions requises avant chaque demande d’AVE ?

La demande d’AVE émane de tout citoyen étranger venant des pays exemptés de demande de visa de séjour pour le Canada, à l’exception des citoyens américains. Il faut toutefois préciser que toute personne ayant un visa long séjour aux Etats Unis ne bénéficie pas de l’exception.

Pour pouvoir effectuer une demande d’ATE, il faut se munir des documents suivants :

  • Un passeport valide,
  • Des fonds suffisants pour subvenir à ses besoins durant la totalité du séjour au Canada, et donc une carte de débit ou une carte de crédit,
  • Un motif explicite du voyage.

En outre, il faut que la personne ait un lien qui l’attache à son pays d’origine comme un emploi stable, des études, des actifs, etc. Une demande d’AVE nécessite le paiement d’un droit de 7$ Can.

Avant la délivrance du document, les responsables procèdent à une vérification de toutes les données avancées par le demandeur. Ainsi, il faut être minutieux lors du remplissage du formulaire de demande d’ETA afin d’éviter toute confusion ou un éventuel rejet.

Quels sont les avantages procurés par l’obtention d’une AVE ?

Puisque c’est un programme instauré par le gouvernement canadien, il est donc destiné à vérifier l’admissibilité des étrangers sur le territoire canadien, même s’il s’agit d’un simple transit. C’est ainsi une politique de sélection des visiteurs. Elle est effectuée en ligne pour éviter les queues devant l’ambassade d’une part et d’autre part pour filtrer l’entrée au Canada.

Côté bénéficiaire, l’AVE permet l’entrée sur le territoire canadien pour les ressortissants des pays exemptés de demande de visa. Le séjour obtenu peut aller de quelques jours à 6 mois, c’est-à-dire 180 jours. C’est le délai maximum de séjour accordé à tous ceux qui visitent le Canada sans avoir l’intention de s’y installer. Pour ceux qui désirent résider au Canada, la procédure à suivre est tout à fait différente. Pour le savoir, il faut s’adresser directement à l’ambassade du Canada.

AVE signifie-t-elle visa ?

Toute personne ayant une AVE peut voyager au Canada, ou transiter par ce pays. Toutefois, celle-ci n’est pas à proprement parler considérée comme un visa. La raison est tout simplement qu’à l’arrivée à la frontière canadienne, l’officier de contrôle des passeports effectue des dernières vérifications avant l’entrée effective de la personne sur le territoire canadien.

Plusieurs raisons pourraient entrainer un refus de séjour :

  • Une simple erreur de frappe lors de la demande. De ce fait, il se peut que le nom indiqué sur le passeport soit différent de celui enregistré sur l’AVE;
  • La date de délivrance de l’ETA est antérieure à celle du passeport : la personne a effectué un changement de passeport après avoir obtenu son autorisation. Bien que sa validité soit de 5 ans à compter de sa date de délivrance, l’ETA doit être renouvelé en cas de changement de passeport au risque d’être expulsé.
Écrit par

Bienvenue à toi cher visiteur ! Ce blog voyage est tenu par deux amoureux, Baptiste et Aurélie, animés par le goût du voyage, la passion de la découverte, et le plaisir de faire et défaire sa valise encore et encore. Suis ici nos aventures et nos envies d’escapades au fil du temps ! Contact : baptiste@autourdublog.fr.

Pas de commentaires

Sorry, the comment form is closed at this time.