Tout savoir sur le port de San Pédro en Côte d’Ivoire

Au sud de la Côte d’Ivoire, et à un peu plus de trois cents kilomètres d’Abidjan, le port San Pédro est l’un des plus reconnus et réputés au monde. Grand exportateur de marchandises, ventes en gros de centaines de marchandises différentes, la ville de San Pédro au-delà du port est aussi très prisée des touristes. Les plages de sable fin dans l’une des villes les plus denses de l’Afrique Subsaharienne attirent chaque année des milliers d’étrangers.

Un port autonome détenu à 100% par la Côte d’Ivoire

Le point le plus important à souligner du port San Pédro, en Côte d’Ivoire, c’est qu’il est parfaitement autonome. D’après le rapport même du pays paru en 2017, le capital de 2 milliards de francs CFA (un peu plus de 3M€) est détenu à 100% par l’État de Côte d’Ivoire. Au cours de cette même période, c’est un chiffre d’affaires colossales de près de 9 millions de francs CFA (1,5M€).

Pour autant, la ville de San Pédro en Côte d’Ivoire fût l’une des premières du continent africain à être découvertes par les européens. Ce sont les navigateurs portugais, dès le XVè siècle qui ont célébré son exploration et l’ayant nommé ainsi par le saint du jour : San Pédro. Comptant aujourd’hui plus de 400 000 habitants en son sein, elle est sans aucun doute la deuxième ville la plus influente de Côte d’Ivoire, derrière la capitale Abidjan.

San Pédro doit bien sûr aujourd’hui son essor au port autonome dont les premières infrastructures fut réalisées à la fin des années 1960. Un aménagement du territoire, mais aussi des mers, qui porte ses fruits puisque le port San Pédro est l’un des plus gros exportateurs de matières premières au monde.

Port San Pédro : Premier exportateur de cacao

Plusieurs grands groupes et grossistes tels que Afrigo dans la vente de poissons et viandes congelés participent pleinement à l’essor du port San Pédro. Parmi les plus importantes exportations de matières premières qui sont extraites du territoire ou simplement en transit, le cacao est celle qui fait le succès de la ville ivoirienne.

La fève de caca est en effet l’une des marchandises les plus exploitées sur le continent et dont le chargement passe surtout par le port San Pédro en Côte d’Ivoire avant que la matière première ne soit envoyée sur quatre autres continents du globe. Bois, caoutchouc, palme, noix de cajou, coton, poissons, viandes font partie de toutes les marchandises transitant par le port San Pédro avant exportation. En matière des produits importés, nous trouvons surtout les produits cimentiers, des engrais et produits alimentaires transformés pour toute la population de Côte d’Ivoire et de l’Afrique de l’Ouest. Ce sont en somme près de 4 millions de tonnes de marchandises qui sont passées par le port San Pédro, selon une nouvelle fois l’étude de 2017 soumise par l’État de Côte d’Ivoire.

Assurément, les missions et activités du port San Pédro vont aussi au-delà de l’importation et exportation de marchandises. Les opérations d’exploitation ainsi que de services et d’entretien des navires sont observées. Seuls les manœuvres de remorquage et le pilotage des navires sont employés par une compagnie privée. Pour tout le reste, ce sont les 213 agents du port San Pédro qui font la grandeur aussi d’une ville très touristique en Côte d’Ivoire.

Ville balnéaire touristique

Le tourisme est l’autre aspect émergent de San Pédro, en plus du port autonome que nous avons dépeint. De nouvelles formations pour le personnel hôtelier et de restauration sont également mises en oeuvre afin de contenter une demande de plus en plus forte.

À un peu plus de 300km d’Abidjan, la capitale ivoirienne, San Pédro est aussi une cité balnéaire aux superbes plages de sable fin, Monogaga en est particulièrement l’une des plus prisées. Scène de tournages de nombreux clips et de films, arborés de palmiers comme un petit paradis sur terre, la côte Atlantique vous révèle ses plus beaux secrets. Toutefois, cette destination se mérite tout particulièrement tant le chemin est des plus abruptes et vous mettra en relation avec des villages isolés, à quelques dizaines de kilomètres du centre de San Pédro.

En plein de coeur ville, commerces, hôtels restaurants et marchés sont autant d’occasions de partir à la découverte des locaux, pour un tourisme empreint d’échanges culturels comme de découvertes totalement insolites. Les portes du port San Pédro vous sont également accessibles sur le front de mer.

Écrit par

Bienvenue à toi cher visiteur ! Ce blog voyage est tenu par deux amoureux, Baptiste et Aurélie, animés par le goût du voyage, la passion de la découverte, et le plaisir de faire et défaire sa valise encore et encore. Suis ici nos aventures et nos envies d’escapades au fil du temps ! Contact : baptiste@autourdublog.fr.

Pas de commentaires

Sorry, the comment form is closed at this time.