Touristes à Marrakech : on a testé (et adoré) tous les clichés !

Quand nous sommes allés à Marrakech, on en a eu assez de chercher toujours la perle rare, le petit détail caché que les autres voyageurs auraient loupé, etc. Nous avons décidé de faire relâche et passer une semaine à être, pour de vrai, des touristes à Marrakech. Résultat ? Un vrai moment de lâcher prise !

 

Touristes à Marrakech : l’incontournable place Jemaa El-Fna

Voilà bien le point de départ de tous les touristes à Marrakech. Et franchement, je ne comprends pas pourquoi il faudrait faire autrement. La place Jemaa El-Fna est un lieu de spectacle permanent et ce, depuis le haut Moyen-Âge. En effet, c’est sur cette place que se tenaient les exécutions publiques. Ah oui au fait, Jemaa El-Fna, en français, c’est la place des trépassés ! Tout ça pour dire que l’animation de la place n’est pas qu’un piège à touristes, même si elle les émerveille. On y croise, pèle-mêle :

  • Des cracheurs de feu
  • Des montreurs de singes
  • Des charmeurs de serpents
  • Des vendeurs de jus d’orange pressés
  • Des conteurs d’histoires, de contes et de chansons « halka »

Le charmeur de serpent, frissons garantis !
Le charmeur de serpent, frissons garantis !

Nous avons assisté à tous les spectacles possibles, les yeux écarquillés. C’est cliché, les charmeurs de serpents ? Peut-être, mais c’est un spectacle qu’on ne voit pas ailleurs. Et pour aller au bout du délire, je ne suis évidemment pas passée à côté d’un tatouage au henné.

 

La médina, à voir absolument !

Ah, la médina de Marrakech ! C’est un véritable enchantement. Avec Baptiste, on ne savait plus où donner de la tête. Tout nous faisait envie, la moindre ruelle avait des airs de caverne d’Ali Baba. Comme la Médina est un authentique labyrinthe, nous avons fini par accepter l’offre d’un guide. Un attrape touriste de plus ? Pas nécessairement. Suivre un guide permet de profiter de la visite, sans s’inquiéter de l’itinéraire. Le coté « prise en charge » permet d’être relax. Et c’est tout ce qu’il nous fallait.

Magique médina
Magique médina

Nous avons pu nous concentrer sur nos achats. Dans la kissaria (marché couvert), j’ai fait le plein d’épices. Du  souk Smata (celui des babouches), on a rapporté des cadeaux pour toute la famille. Et dans le souk Semmarine,  le marché du cuir, j’ai quelque peu craqué pour un sac à main. Quand on est ressortis de la médina sur la place Jemaa El-Fna baignée de soleil, nous étions étourdis de bruits, d’odeurs et de couleurs… mais complètement conquis !

 

La palmeraie de Marrakech… à dos de dromadaire !

Avec notre visite de la palmeraie à dos de dromadaire, je pense que nous avons réalisé le fantasme ultime des touristes à Marrakech. Enfin, ceux qui s’assument ! Si vous vous décidez pour cette excursion, choisissez la sortie à l’après-midi : vous verrez un peu de désert et des portions de la palmeraie plus préservées.

Ou quand les clichés ont du bon
Ou quand les clichés ont du bon

Il n’y a pas grand chose de plus magique que de se faire bercer pas le pas chaloupé d’un dromadaire. Dans le désert, couverte de mon chèche, j’ai vraiment eu ma petite sensation Lawrence d’Arabie. Un peu plus, et je voyais débarquer Omar Sharif. Bon, ok, ça s’appelle un mirage.

Le dernier cliché de touriste que nous n’avons pas évité ? La tourista. Oui, je sais, ce n’est pas très classe, mais il vaut mieux être prévenu, non ? Mon conseil… c’est de suivre à la lettre les conseils habituels :

  • Ne buvez pas l’eau du robinet
  • N’oubliez pas que les glaçons sont faits avec de l’eau du robinet (ce fut notre funeste erreur!)
  • Evitez les crudités (toujours cette histoire d’eau du robinet)
  • Ne craquez pas pour les en-cas vendus dans la rue

Maintenant que vous savez  comment (bien) faire les touristes à Marrakech, à vous de jouer !

A très vite,

Aurélie

Laissez un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *