On a essayé le vol en parapente au dessus du Puy-de-Dôme !

Ma passion à moi c’est l’exploration de la nature de façon générale. J’aime voyager et découvrir l’environnement et le paysage naturel. Avec Baptiste, nous avons donc décidé de vivre quelque chose d’extraordinaire.

C’est ainsi que nous avons essayé un vol au-dessus du Puy-de-Dôme en parapente (tous les deux avec le même parapente). Cette escapade s’est faite grâce à un parapente biplace qui nous a permis de rester ensemble. Nous avons survolé des falaises, des montagnes et de très beaux paysages dont la vue nous a coupé le souffle.

La sensation que nous avons ressentie était au-delà ce qu’on pouvait s’imaginer : c’était carrément de l’extase. A des moments donnés, on se croyait dans un autre monde fait rien que de plaisirs. C’est une expérience incroyable, et nous avions envie de vous en faire part aujourd’hui dans un article.

parapente-2

Une balade dans les airs

Avant de s’offrir tout ce plaisir, il est normal de maîtriser certaines leçons pour éviter de se retrouver dans la situation de l’apprenti sorcier qui joue au savant en l’absence de son maître.

Avant de commencer cette balade dans les airs, il nous a fallu apprendre quelques notions sur le mode d’utilisation d’un parapente. Cela est important dans la mesure où nous nous sommes préparés à réagir de manière appropriée en cas de situation difficile comme par exemple lorsqu’il y a un tourbillon.

L’acquisition de ces notions a commencé par un cours théorique durant lequel on nous a expliqué le principe général de fonctionnement d’un parapente. Ensuite, nous avons appris comment préparer le parapente de manière à prévenir tout risque lié à la rupture des cordes.

La partie pratique consistait à gonfler le parapente (exercices de gonflage au sol) et à le piloter. En effet, un parapente se gonfle à partir de 25km/h, ce qui n’est pas évident à réaliser avec le poids de l’ensemble (éléments constitutifs du parapente). Cependant, nous avons appris qu’il serait astucieux de voler dans le contraire du vent (courir dans le sens opposé du vent pour décoller).

S’en prendre plein les yeux

Le parapente a été pour nous une vraie randonnée aérienne hors du commun, et qui a nous a d’ailleurs renforcée dans notre couple.

Outre les sensations fortes que m’a procurées le vol en parapente, c’était également une partie de sport. Ce sport demande en effet de faire appel à ses capacités musculaires en tirant sur les ficelles de guidage du parapente.

Je tiens aussi à souligner que ce vol m’a permis de maîtriser mon souffle surtout avec la montée d’adrénaline. Notons que cette randonnée nous a permis de renaître et de reprendre un nouveau départ aussi sur plan professionnel que sentimental.

parapente-3

La meilleure façon de lâcher prise en vacances !

Somme toute, cette sortie représente pour moi un voyage qui, au-delà d’être une découverte d’un nouveau paysage, c’est aussi un nouveau regard sur le monde. Voler en parapente est un bon moyen de déstresser contrairement à ce que pourraient croire les gens !

Pour ceux qui voudraient faire comme nous, je vous conseille de choisir une période où vous êtes libre afin d’essayer le vol en parapente 2 à 3 fois et profiter au maximum des sensations extraordinaires. Rendez-vous sur la plateforme électronique à l’adresse www.aeroparapente.fr pour en savoir plus sur notre expérience qui était époustouflante.

Aurélie et Baptiste

Laissez un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *