La Polynésie Française : vous en rêvez, nous on l’a fait !

Située en plein océan Pacifique entre l’Australie et l’Amérique du Sud, la Polynésie Française est une véritable agglomération d’îles avec pas moins de cinq archipels pour 118 îles. La plus connue est bien sûr Tahiti qui représente plus d’un quart de son territoire. On vous raconte notre périple à la découverte de certaines de ces îles.

La Polynésie Française : l’arrivée

Un paradis terrestre, voilà comment Bougainville, le célèbre explorateur français décrit la Polynésie en arrivant aux abords de Tahiti en 1768. Depuis la région s’est forgée une réputation d’Eden qu’aucun visiteur n’a remis en question. Et nous n’allons pas commencer, loin de là ! Pour s’y rendre, le meilleur moment est entre les mois d’avril et d’octobre en ce qui concerne Tahiti et les Îles Sous-le-Vent. Si vous voulez aller dans les Îles Marquises, c’est entre mars et novembre.

Il nous a fallu faire un choix, on a penché pour Tahiti. Pour une première fois, c’est incontournable ! Attention : contrairement aux autres départements d’outre-mer (DOM), le passeport est obligatoire pour entrer dans les territoires d’outre-mer (TOM) parce que l’on sort de l’espace Schengen. Il faut également prévoir des vaccins :

  • DTCP
  • Hépatite B
  • Hépatite A
  • Typhoïde
  • Éventuellement rage

Mais ce n’est pas tout, il faut compter 22 heures de vol avec escale parce qu’il n’y a pas de vol direct pour Papeete. On s’accroche, aller au paradis ce n’est pas donné à tout le monde après tout ! Pour les informations pratiques : voici le site officiel de la Polynésie Française.

La Polynésie Française vous en rêvez nous on l’a fait !2

La vie polynésienne

Comptez 12 heures de moins pour régler votre montre (11 heures si vous partez en hiver). Ça fait un sacré décalage après une journée entière passée dans l’avion. Nous nous sommes effondrés en arrivant à l’hôtel. Ce fut après une bonne nuit de sommeil que nous avons commencé à découvrir la vie polynésienne. La nourriture est locale ou très chère. On a donc choisi de s’adapter. Nous n’avions pas traversé toute la planète pour manger comme à la maison.

L’île regorge de petits snacks où sont servis des brochettes, des crêpes et des spécialités tahitiennes. En parlant de spécialités, j’espère que vous aimez le poisson parce qu’on le retrouve dans de nombreux plats, très souvent accompagné de lait de coco. Côté boisson les noix de coco réfrigérées nous ont fait chavirer. Il n’y a rien de mieux après une après-midi à la plage !

La Polynésie Française vous en rêvez nous on l’a fait !3

Notre parcours

Nous avons donc débuté notre périple par Tahiti. Ça peut paraître un peu cliché mais c’est une île qui mérite votre attention. Elle est très populaire donc il faut compter sur les touristes, embouteillages et autres désagréments mais on trouve à Papeete les seuls musées intéressants de la région.

Nous avons découvert la culture polynésienne avec le musée ethnographique de Punaauia. Nous nous sommes aussi émerveillés avec le musée Gauguin à Mataiea et le jardin botanique. Et pendant que nous étions là, nous sommes passés par Moorea. Cette petite île très proche de Tahiti nous a donné un avant goût de la suite.

Effectivement, nous avons poursuivi notre route vers les Îles Sous-le-Vent dont le paysage est proche de celui de Moorea. Nous avons fait :

  • Huahine avec la culture préservée du village de Maeva et ses parcs à poissons
  • Raiatea où l’on trouve le plus grand marais de la région
  • Tahaa qui partage un lagon avec Raiatea et où la culture polynésienne reprend ses droits le soir après le départ des touristes
  • Bora-Bora la célèbre île prisée des Américains, malheureusement trop touristique bien que superbe
  • Et la plus belle de toutes : Maupiti est plus authentique avec une population accueillante

Nous nous sommes laissés bercer par les vagues pendant deux semaines à travers ces îles à faire de la plongée, de la randonnée dans les montagnes ou à paresser au soleil. Notre seul regret a été de rentrer ! Pour vous donner une idée, nous laissons Antoine Maximy vous raconter en images son expérience en Polynésie :

Une chose est sûre, nous y retournerons un de ces jours. Il y a toujours une île à découvrir en Polynésie Française !

À bientôt,

Aurélie et Baptiste

Laissez un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *