Que faire en Corse en octobre ? Faites fi du froid et mettez le cap sur l’Île de Beauté !

Ah, le mois d’octobre ! Un mois de fièvre, un mois de feuilles, un mois d’automne. Mais qu’irait-on faire en Corse par un temps pareil, me demanderez-vous. Aurélie ne voulait pas me croire quand je lui disais que ça allait être génial. Elle ne savait pas que faire en Corse en octobre. Nous avons bien vite eu la réponse ! Laissez-vous emporter avec nous dans le récit d’un voyage défiant les lois des saisons !

Une arrivée au beau fixe

Ce qu’il y a de formidable avec la Corse c’est que c’est une île, qu’elle se situe à portée de main de tous – chose que l’on a tendance à oublier – et qu’il suffit de grimper dans un ferry pour y poser le pied en quelques heures seulement ! Mieux, un avion parti de Paris vous y dépose en 1h30 ! Nous avons opté pour la traversée en bateau. En quittant Marseille, nous avons dit au revoir au continent d’un geste de la main.

La traversée s’est magnifiquement bien passée ; nous avons vu des dauphins suivre le bateau pendant une bonne demi-heure, puis nous sommes allés manger dans l’une des innombrables buvettes mises à disposition à bord. Enfin, Aurélie a insisté pour voir le solarium situé sur le pont, mais il y avait trop de monde et nous n’avons pas pu y accéder ! Alors nous avons discuté avec un couple qui, tout comme nous, se demandait bien que faire en Corse en octobre.

Enfin, nous avons vu les côtes corses se rapprocher. En arrivant au port, nous avons été frappés par la chaleur et par le sublime soleil qui dominait l’horizon. Il n’y avait que très peu de touristes et la campagne était encore très fournie ! Nous avons marché depuis Ajaccio jusqu’à un village environnant. Tout autour de nous, le maquis et la forêt étaient teintés de couleurs rouge, orange et jaune d’une splendeur indéfinissable. Aurélie avait du mal à y croire : nous étions en tee-shirt, en pleine campagne ! Et dire que quelques heures plus tôt, nous ne savions pas que faire en Corse en octobre !

Les saveurs inimitables de la Corse sauvage

Dès notre arrivée à l’hôtel, nous avons compris que notre séjour se déroulerait – en grande partie – sous le signe de la gastronomie. En effet, le patron du charmant petit établissement dans lequel nous logions nous a longuement parlé du savoir-faire corse en matière de charcuterie et de viandes. Nous avons d’ailleurs pu constater par nous-mêmes que l’Île de Beauté pullule de cochons sauvages ; les éleveurs les laissent gambader en se nourrissant de glands et de châtaignes.

La charcuterie corse est d’une densité et d’une variété incroyable ! Même en donnant le meilleur de nous-mêmes, nous n’avons pas eu l’occasion de toutes les goûter ! Prisuttu, coppa, lonzu, figatellu, salamu, salsiccia… autant de noms qui vous mettront l’eau à la bouche !

charcuterie-corse-que-faire-en-corse-en-octobre

Et je ne vous parle même pas des plats et autres fromages, tels la pulenta (plat à base de farine de châtaigne) ou le brocciu (fromage blanc corse). Si vous vous demandez que faire en Corse en octobre, faire le tour des restaurants de l’île peut être un excellent moyen d’occuper votre emploi du temps ! Et même sans restaurant, vous pourrez acheter quantité de nourriture dans les nombreuses épiceries qui jalonnent la région. Les habitants se feront également un plaisir de partager avec vous leur culture.

Que faire en Corse en octobre ? Les visites sont au rendez-vous !

Les papilles encore émerveillées par la cuisine corse, nous avons décidé de visiter quelques lieux intéressants sur l’île. Comme je suis féru d’Histoire, j’ai suggéré la maison de Napoléon Bonaparte. Nous n’avons pas été déçus ! Le guide nous a parlé en français avec un délicieux accent propre aux insulaires. Il connaissait énormément de choses et nous a expliqué que pendant très longtemps, la famille Bonaparte avait vécu de la production artisanale d’huile d’olive. Qui eut pu croire que le futur empereur des Français avait grandi dans un milieu aussi modeste ?

maison-bonaparte-que-faire-en-corse-en-octobre

Si vous ne savez que faire en Corse en octobre, vous pouvez aussi aller ramasser les châtaignes, qui foisonnent en cette saison ! Vous pouvez également visiter une multitude d’endroits, historiques ou sauvages, qui vous fascineront tous plus les uns que les autres. Que ce soit la magnifique ville de Bonifacio, les calanques de Piana, le Cap Corse ou encore l’église Saint-Jean-Baptiste de Bastia, le mois d’octobre sur l’Île de Beauté vous réserve des surprises à n’en plus finir !

Baptiste & Aurélie

Laissez un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *