Américas cup à Toulon. C’était vraiment sympa !

Nos souvenirs de l’Americas Cup à Toulon en 2016 restent encore vifs dans notre mémoire : la légère brise de la mer méditerranéenne, l’euphorie du spectacle offert par les concurrents et le ballet perpétré par les voiles des nations participantes.

Nous n’avons pas manqué une seule journée de la compétition de voiles Americas’s cup qui s’était déroulé à Toulon le 9, 10 et 11 septembre de la l’année dernière. Cette commune du Sud-est de la France a accueilli une étape des Louis Vuitton America’s Cup World Series avec fierté, une occasion aussi pour la ville de faire exposition de ses atouts touristiques.

 La réussite de la mise en avant des attraits de la ville comme le Mont Faron et son zoo, la Tour royale, la cathédrale Notre-Dame de Toulon ou encore la côte d’Azur, était d’ailleurs au rendez-vous.

Nous n’étions pas de marbre face à la splendeur de la nature Varoise.

Assister à la compétition, au premier plan

Cela aurait été dommage de ne pas baigner entièrement dans l’ambiance festive du Louis Vuitton America’s cup, pour la troisième fois qu’une ville européenne accueille le trophée. Toulon a été choisi pour accueillir les étapes préliminaires que vont se disputer six équipages prétendants.

Au même titre que Chicago et New York, cette commune du département de Var, une des plus belles rades d’Europe, intègre le circuit préliminaire de coupe de l’America. On a compté 6 équipages qui ont essayé de mettre les conditions optimales du site à leur profit pour remporter la manche.

Parmi les concurrents, on a compté la présence de l’Aixois Franck Cammas qui va disputer le trophée auprès  de Michel Desjoyeux et Olivier de Kersauson sur le voilier Groupama.

Pour savourer cet événement hors-pair pour les passionnés de la voile, nous y compris, nous avons pris place à bord du bateau des bateliers de la côte d’Azur. La session de 1 heure 30 nous a coûté seulement 20 € mais la sensation offerte était inestimable.

Il faudrait dire que les 3 jours de la compétition n’étaient que pur moment d’émerveillement qui se doit d’être mémorable.

Des heures en mer donnent souvent faim et pour agrémenter cette belle session, rien de tel qu’un bon repas dans un restaurant à Toulon, une représentation de la richesse culinaire de la région PACA.

america world cup toulon

Un événement culturel pour clore le trophée en beauté

Les trois jours de l’America’s Cup étaient riche en découverte. Si en journée, nous avons alterné visite des monuments historiques de Toulon et des heures en mer pour assister à la compétition, la soirée se passait tranquillement entre amis.

Le samedi soir, nous nous sommes mêlés à la foule d’Anglais et d’Allemands, réunis pour la même passion à l’égard du groupe THE AVENER. L’euphorie était juste à son comble.

america world cup toulon

Laissez un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *